MENU
Besoin d’un rendez-vous ? +32 043 65 00 12

Demande de rappel

Rue Vaudrée 65 4031 ANGLEUR
[+] Voir le plan d’accès
Heures d’ouverture : DU LUNDI AU VENDREDI
de 08h à 12h et de 14h à 18h
Consultations uniquement
sur rendez-vous
Accès au bureau : Bus : ligne 26 ou 26 barré
Train : gare SNCB Angleur

Avocat pour pension alimentaire à Liège

Suite à un divorce ou à une séparation, bon nombre de questions exigent des réponses, notamment en ce qui concerne l’avenir des enfants. Avocat pour pension alimentaire à Liège, Maître MICHEL s’attache à simplifier votre compréhension de ces démarches et vous épaule de manière à trouver une solution satisfaisante.

Une obligation légale

Autrement appelée « parts contributives », la pension alimentaire engage le parent non bénéficiaire de l’hébergement principal à s’investir financièrement dans l’éducation et le développement de sa progéniture. Le montant de cette rente est fixé au regard de multiples critères : ressources de chaque parent, besoins du ou des enfants, etc. Le partage des frais dits extraordinaires (orthodontie, voyage scolaire, permis de conduire…) sont, quant à eux, détaillés par le tribunal de la famille dans son jugement.

Votre avocat pour pension alimentaire à Liège vous invite à la discussion de façon à résoudre amiablement vos conflits. Une telle approche vous permettra de réduire le temps passé en procédure ainsi qu’un passage obligé devant le juge. Si un désaccord persiste, vous pourrez néanmoins compter sur son soutien face aux autorités compétentes.

Vous préserver des contentieux

Régler les problèmes d’arriérés

Les parts contributives doivent être versées jusqu’à l’indépendance financière des enfants du couple. En cas de manquement à cet engagement, votre avocat pour pension alimentaire à Liège pourra envisager plusieurs moyens de recours auprès du SECAL – le Service des créances alimentaires en charge de recouvrir les impayés – ou du tribunal par dépôt de plainte.

Mettre un terme aux paiements

Attention, si votre enfant reçoit ses propres revenus (chômage, salaires…), vous n’êtes plus redevable de sa pension alimentaire ! Une action en justice devra cependant être intentée afin d’officialiser cette situation nouvelle et d’arrêter les versements. Un oubli de votre part pourrait porter à conséquence, notamment si des procédures de saisies sont mises en place. En ces circonstances, vous pourrez vous en remettre à Maître MICHEL.

Contactez-moi

Consultez-également